Tsilhqot’in / Carrier / Sekani - Make A Future

Tsilhqot’in / Carrier / Sekani

Aperçu de la région

L’enseignement dans les écoles des Premières nations du nord-ouest et du centre-nord de la Colombie-Britannique offre des possibilités de vie rurale et de sophistication urbaine, avec des activités récréatives abondantes et la beauté naturelle des forêts, des prairies, des lacs et des déserts. Les écoles des Premières nations de cette région sont petites et diversifiées, ce qui offre une variété de possibilités intéressantes pour les enseignants.

Il y a 11 groupes de Premières nations qui gèrent 16 écoles dans la région Tsilhqot’in / Carrier / Sekani. La région englobe les communautés d’Alexis Creek, Anahim Lake, Burns Lake, Fort Babine, Fort Fraser, Fort St. James, Hanceville, Quesnel, Redstone Reserve, Smithers, Takla Landing et Yekooche.

Culture communautaire

Dans cette grande région, on trouve de nombreuses communautés des Premières nations, ainsi que le Conseil tribal Carrier Sekani basé à Prince George et le gouvernement national Tsilhqot’in à Williams Lake. De nombreux dialectes de Dakelh, Netut’en et Tsilhqot’in sont parlés et sont des langues traditionnelles dans cette région Dene/Athapaskan.

Avec les grands centres urbains de Prince George et Williams Lake, les résidents peuvent profiter de logements abordables, de revenus supérieurs à la moyenne provinciale, de possibilités de loisirs inégalées et de tous les services d’une grande communauté, y compris des centres commerciaux, des aéroports et le nouveau Northern Sport Centre de l’unbc à Prince George. Bon nombre des écoles de l’aepn sont situées à moins de trois heures de l’un ou l’autre de ces grands centres.

Les petites villes comme Smithers et Burns Lake servent de plaques tournantes pour les industries locales, notamment l’exploitation forestière, le sciage, l’exploitation minière et le tourisme. La région de Hanceville, dans le Chilcotin, offre des paysages spectaculaires de canyons, de rivières, de formations de grès et de lave, ainsi qu’une longue histoire d’élevage de bovins. Le site historique national de Fort St. James offre un aperçu fascinant des débuts de la traite des fourrures dans la région.

Attrait pour les employés

MODE DE VIE ET POSSIBILITÉS DE LOISIRS

Cette région compte des centaines de lacs et de rivières, de vastes collines ondulées et des possibilités de loisirs de plein air pendant toutes les phases de l’année, notamment la pêche, la chasse, le ski alpin et le ski de fond, le golf, , le vélo de montagne, la motoneige et le kayak.

Escaladez les lits de lave vieux de 25 millions d’années et le cône volcanique du volcan éteint de Red Rock ou pagayez sur les rivières Nechako, Stellako, Dean et Chilcotin.

Parmi les événements locaux très courus, citons le Lhoosk’uz Dené Nation Pow Wow & Cultural Event, le Stuart Lake fishing Derby, le Anahim Lake Rodeo, le Williams Lake Stampede, la Fort Fraser Fall Fair et les célébrations de la Journée nationale des Autochtones dans toute la région.

Salaire et avantages sociaux

L’enseignement dans une école des Premières nations est idéal pour les personnes qui apprécient un haut degré de flexibilité, des relations de travail étroites et un travail particulièrement significatif auprès des élèves des Premières nations.

Ce travail convient particulièrement bien aux personnes qui veulent apprendre à connaître les différentes cultures des Premières nations et qui apprécient les milieux ruraux paisibles et la gamme de possibilités récréatives qu’ils offrent. Les milieux scolaires sont souvent axés sur le travail d’équipe, la collégialité et l’énergie.

Les écoles des Premières nations offrent des salaires et des avantages sociaux compétitifs, ainsi que les avantages supplémentaires d’un petit environnement de travail collégial, riche de la culture des Premières nations.

Haut

Trouver un emploi

Connexion / Inscription

Connexion / Inscription Trouver un emploi