La Colombie-Britannique est la province la plus à l’ouest du Canada et elle est la porte d’accès du pays vers le Pacifique. Elle a une frontière commune avec les États de Wahsington, d’Idaho et du Montana au sud, l’Alberta à l’est, les Territoires du Nord-Ouest et du Yukon au nord et l’Alaska au nord-ouest.

La province compte environ 4,3 millions de personnes provenant d’une multitude de cultures et d’ethnicités parlant plusieurs langues. Ses villes sont des centres cosmopolites ayant de l’art, de la musique et un monde du spectacle en pleine effervescence. Vous risquez même de rencontrer des vedettes du cinéma en Colombie-Britannique, puisque c’est le troisième centre de production cinématographique et télévisuel en Amérique du Nord après Los Angeles et New York.

Les résidents de la Colombie-Britannique aiment le plein air et ils peuvent compter sur de nombreux espaces verts, dont 850 parcs provinciaux et territoires protégés. En fait, la superficie totale de terres et d’eau douce est de 95 millions d’hectares, ce qui est plus grand que la superficie jumelée de pays comme la France et l’Allemagne.

Cette vaste superficie est également le territoire traditionnel de peuples des Premières nations, qui sont arrivés dans la province, croit-on, par le pont terrestre de Bering il y a quelque 25 000 années. Les riches traditions des Autochtones sont partout en Colombie-Britannique et leur héritage, leur culture et leurs arts définissent la province.

Ce qui rend la Colombie-Britannique particulièrement unique du reste du Canada est son climat. Alors que l’intérieur et les régions du nord de la Colombie-Britannique vivent la gamme complète des saisons canadiennes, y compris les étés longs et chauds et les hivers enneigés, la plupart du littoral de la province connaît des climats plus tempérés. En fait, la Colombie-Britannique est la seule province où on peut jouer au golf à longueur d’année.